Guide du parfait moniteur

  1. Tenir une liste des membres (pour chaîne téléphonique) avec nom, prénom, année de naissance et N° de téléphone. (ré expliquer les principes de la chaîne téléphonique et la distribuer aux parents).
  2. Faire en sorte que la leçon de gym se donne chaque semaine. Se faire remplacer si empêchement (tenir liste des moniteurs et des remplacent), avertir le grand Schtroumpf de tout changement.
  3. Le moniteur arrive à la salle 12 minutes 32 secondes au moins avant les participants… Avec sa leçon dans sa poche prête.
  4. Dans la mesure du possible serrer la main de chaque enfant avant et après la leçon. Poignée de main énergique, rien ne remplace un contact physique.
  5. Montres, bijoux, chewing-gum, mettre dans une boîte avant le début de la leçon.(pas les chewing-gums).
  6. En attendant que tous les enfants soient présent, les faire patienter soit en faisant un jeu commun, soit les faire s’asseoir. (cela évitera d’en avoir 2 suspendus aux anneaux, 3 aux espaliers et 12 dans le local du matériel). Ne pas tolérer qu’ils montent sur les engins ou le matériel avant la leçon.
  7. Avant la leçon le (a) moniteur (trice) boira un red-bull pour avoir du punch… L’énergie est communicative.
  8. Ne tolérez pas que les enfants parlent, pas même un seul, lorsque vous donnez une explication. C’est une habitude à instaurer qui prend du temps mais qui n’apportera que du bénéfice à votre leçon.       Eventuellement placez-les sur un banc ou assis le dos au mur afin qu’ils soient tous bien en face de vous pour leurs parler.
  9. Les gros mots se crachent, comme les chewing-gums, avant la leçon… La violence arrive par le biais des paroles.
  10.  La leçon de gym est une émission de TV et non de radio. Parlez le moins possible et faites des démonstrations !